SCFGAFP

Ce site est dédié au personnel scolaire qui offre directement ou indirectement des services de soutien à l'élève, jeune et adulte.

Responsable du projet

 

Kateri St-André
Coordonnatrice des services complémentaires

430 boul. Arthur-Sauvé
St-Eustache, QC, J7R 6V6
Canada
 
SecFGAFP@cssmi.qc.ca


Soumettre une ressource

 

Vous avez une ressource à nous suggérer? Merci de nous aider à promouvoir la concertation et à initier une démarche dynamique de partage de ressources et d'échange de pratiques et d'expertise entre les différentes ressources enseignantes et professionnelles des centres.

SecFGAFP@cssmi.qc.ca

 
 
 

Carrefour FGA 2013-2017

SCFGAFP | Développement participatif d’un référentiel de compétences pour favoriser l’utilisation de la recherche en éducation : une analyse critique
3516
post-template-default,single,single-post,postid-3516,single-format-link,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-3.7,side_area_slide_with_content,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
 

Développement participatif d’un référentiel de compétences pour favoriser l’utilisation de la recherche en éducation : une analyse critique

Développement participatif d’un référentiel de compétences pour favoriser l’utilisation de la recherche en éducation : une analyse critique

Cet article décrit la démarche d’élaboration d’un référentiel de compétences visant à favoriser l’utilisation des connaissances issues de la recherche en éducation (CIR). Cette démarche visait à identifier les compétences des intervenants scolaires afin de favoriser l’utilisation des connaissances issues de la recherche dans leur école. Une analyse critique de cette démarche en regard des écrits scientifiques portant sur de telles démarches est aussi présentée. Cette analyse permet de constater que la démarche menée présente plusieurs forces, mais aussi quelques limites. Les principales forces de cette démarche résident dans le fait qu’elle a permis de tenir compte du contexte organisationnel, d’aller au-delà du statuquo pour décrire ce qui est, mais aussi ce qui devrait être, et cela dans un langage et un format faciles d’approche. Toutefois, l’analyse mène au constat que la démarche n’a pas permis le développement d’indicateurs permettant de juger du niveau de compétence des professionnels ciblés.

Lire l'article sur le site http://journals.sfu.ca
Tags: