SCFGAFP

Responsable du projet

 

Kateri St-André
Coordonnatrice des services complémentaires

430 boul. Arthur-Sauvé
St-Eustache, QC, J7R 6V6
Canada
 
SecFGAFP@cssmi.qc.ca


Soumettre une ressource

 

Vous avez une ressource à nous suggérer? Merci de nous aider à promouvoir la concertation et à initier une démarche dynamique de partage de ressources et d'échange de pratiques et d'expertise entre les différentes ressources enseignantes et professionnelles des centres.

SecFGAFP@cssmi.qc.ca

 
 
 

Carrefour FGA 2013-2017

SCFGAFP | Neurosciences : le cerveau apprend grâce à l’erreur
3022
post-template-default,single,single-post,postid-3022,single-format-link,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-3.7,side_area_slide_with_content,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
 

Neurosciences : le cerveau apprend grâce à l’erreur

Neurosciences : le cerveau apprend grâce à l’erreur

Pour une vision positive de l’erreur

Dans le système éducatif français, se tromper est rarement vu de manière positive. L’élève qui se trompe, qui est dans l’erreur, est un “mauvais” élève. Le “bon” élève est au contraire celui qui ne se trompe pas.

Cette conception négative de l’erreur va de pair avec une vision positive de la réussite. Chaque succès serait alors doublement signe de réussite, d’une part en tant que tel, et d‘autre part parce qu’il préparerait mieux pour les succès à venir.

Lire l'article sur le site http://apprendre-reviser-memoriser.fr/
Tags: